Accueil du site > Europe Ecologie Les Verts de l’Essonne > Groupes locaux > Groupe Val d’Yerres- Val de Seine > Présentation du groupe Val d’Yerres- Val de Seine

Présentation du groupe Val d’Yerres- Val de Seine

NOTRE PAGE FACEBOOK« EELV VAL D’YERRES VAL DE SEINE » !

jeudi 10 mars 2016

Le groupe local Val d’Yerres Val de Seine regroupe adhérents, « coopérateurs » et sympathisants de 10 communes : Boussy St Antoine, Brunoy, Crosnes, Draveil, Epinay sous Sénart, La Varenne Jarcy, Quincy sous Sénart, Montgeron, Vigneux sur Seine, Yerres, représentées dans deux communautés d’agglomération qui seront bientôt appelées à fusionner ( Val de Seine et Val d’Yerres).

Ce qui nous meut nous émeut ! Lorsqu’on vit en banlieue, les transports sont de première importance ; si l’on ne vit pas au centre ville, pas de magasin au pied de chez soi, pas de station de métro comme à Paris, pas de station « VELIB », pas « d’AUTOLIB », pas de station de taxi... Et lorsqu’on arrive le soir à la gare de Vigneux, de Juvisy, de Montgeron, il faut bien rejoindre son appart au bord de l’Yerres, son pavillon de meulière en berge de Seine, son lotissement en banlieue de banlieue !

Aussi voulons-nous

Repenser le transport en mode multi-modal : moderniser les RER c’est bien et indispensable mais développer les autres moyens de transport, c’est tout aussi nécessaire : tramways, co-voiturage, pistes cyclables et garages à vélos sécurisés près des gares pour favoriser les déplacements en vélo... Aider financièrement les achats de vélos à assistance électrique. Réétudier le système des VELIB avec des locations de vélos plus longues de façon à ce que chacun soit responsable du vélo qu’il emprunte (comme à Grenoble). Veiller à assurer un maillage cohérent et synchronisé du territoire, qui ne doit pas seulement être desservi aux heures de pointe : d’autres moyens de transport doivent prendre le relais à la sortie des RER sans solution de continuité en soirée, par exemple. Explorer les nouvelles possibilités techniques (recharge des véhicules électrique par induction) pour développer un réseau de mini-bus électriques là où c’est pertinent.

Et puis, s’il y a moins d’utilisation de nos voitures, cela nous permettra de respirer un peu mieux et de réduire la pollution qui asphyxie la région.

Nous sommes écologistes, pas bétonneurs. Nous voulons l’arrêt de l’artificialisation des surfaces : plus de destructions affligeantes, comme à Vigneux, où des surfaces agricoles en lisière de forêt (clos de la Régale) ont été bétonnées, grâce au maire de droite.

Nous voulons développer les possibilités d’emploi, au travers de cette restructuration complète du mode de vie banlieusard et au moyen de formations mieux adaptées à nos besoins sociaux !

Nous voulons :

coordonner la formation et l’éducation afin que les filières éducatives correspondent mieux aux opportunités de travail qui seront suscitées par une politique régionale : Développer les « emplois verts », dans le cadre d’une politique régionale d’appui à certains secteurs tels que l’écotourisme (qui permet en outre de mettre en valeur la biodiversité de notre département en protégeant ses derniers espaces naturels). Aider à réagir contre le décrochage scolaire, par la mise en place d’aides et d’accompagnement des élèves. Aider les emplois en alternance. Mettre en œuvre des formations aux métiers des ENR et de la rénovation thermique ; mieux inciter à la rénovation énergétique et à l’isolation des logements permettrait de développer le secteur économique correspondant. A imaginer un plan de rénovation des bâtiments de la Région et les lycées (isolation thermique + énergies renouvelables) A accompagner l’ESS (Economie sociale et solidaire) et les projets associatifs. Par exemple, les maraîchages biologiques sont d’excellents outils d’insertion pour personnes en difficulté. Développer des structures de soins de proximité.

Nous sommes écologistes, pas mafiosi : nous voulons lutter contre la corruption de certains élus en érigeant en modèles des pratiques morales et éthiques irréprochables et au travers d’un enseignement (lycées) de la citoyenneté. Nous voulons une charte des élus : outre le non-cumul, ceux-ci ne doivent pas dépendre uniquement des revenus liés à leur mandat électif.

Si vous partagez ces idées, si vous en apportez d’autres, si vous vous voulez contribuer à une vie meilleure, plus humaine, plus naturelle, dans notre banlieue, rejoingnez-nous !!

Fabienne GABBANELLI et Jean-Louis MAURER, co-responsables du groupe local.

RENDEZ-VOUS SUR NOTRE PAGE FACEBOOK « EELV VAL D’YERRES VAL DE SEINE » !

Rendez-vous

Prsentation du groupe Val d’Yerre- Val de Seine
Samedi 30 janvier 2010 11:30-12:30
Montgeron
Les Voeux du Groupe local Val d’Yerre/Val de Seine